opinion

L’école tchadienne ne produit pas des tchadiens mais des occidentaux

L’école tchadienne ne produit pas des tchadiens mais des occidentaux.
Les programme, les horaires, les méthodes appliqués à l’école tchadienne ne permettent pas d’avoir à la fin, un tchadien patriote, intègre, attaché à sa patrie, à sa culture, sa religion, soucieux du développement de son pays.

On nous parle très peu de nous_même dans nos écoles, on nous parle plutôt des blanc, de leurs héros, de leur succès, de leur grandeur, de leur puissance au point où nous finissons toujours par être désintéressé de nos propres valeurs.

Aujourd’hui, les tchadiens ne savent pas que c’est à eux de développer le Tchad. Ils ne savent pas ce qui leur revient en devoir en tant que citoyens tchadiens. Les tchadiens pensent que le patrimoine du Tchad est un gâteau à partager et chacun fait l’effort, selon sa position, sa possibilité, de ramener dans sa poche ce qui appartient à l’État. Si nous trouvons du plaisir à voler l’État, à vouloir vivre au dos de l’État, c’est parce-que l’école tchadienne nous a mal formé.

Nous devons changer le contenu des programmes, les horaires. Revoir tout le système éducatif tchadien en le réadaptant à nos réalité afin de formé des tchadiens patriotes qui aiment, défendent et participent au développement de leur pays.
Il urge.

Facebook Comments
Via
Ahmat Mahamat Saleh Barka
Mots clés

Articles Liés

Un commentaire

  1. C’est un constat vrai et amer. Merci beaucoup pour cette réflexion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Close