SocietéTchad

Coronavirus-province : une crise sanitaire et aussi une famine en perspective.

Il y a quelques jours, la préfète du Batha-Ouest Fatime Boukar Kossei et son équipe ont lancé dans la ville d’Ati, département du Batha-ouest, une campagne agricole avec pour slogan :« l’agriculture, un futur sûr». Ceci afin de promouvoir l’agriculture dans le département voire dans l’ensemble du territoire national.

Les ressentes données publiées par le Programme Alimentaire Mondial sur les risques d’insécurité alimentaire mondiale sont alarmantes. Et surtout pour les pays qui vivent une instabilité tant sécuritaire, avec le terrorisme, qu’économique, avec la chute du prix de pétrole.

LE MAL NOUS GUETTE MAIS A CŒUR VAILANT, RIEN D’IMPOSSIBLE

Le Tchad à lui seule héberge des retournés et refugiés venant des pays frères. Ajouter à ceux-là, des déplacés internes qui ont fuis les zones de conflits armés et environnementaux. Qu’arrivera si une nouvelle d’insécurité alimentaire se pointe ? J’en appelle chacun de répondre afin de proposer le meilleur de lui-même.

Nous avons, dans notre pays, des compatriotes, qu’ils soient gouvernants ou gouvernés, qui ont une forte capacité de mobilisation et d’autres, des exemples. Il suffit qu’un bon exemple d’un retour à la terre soit donné pour donner un coup d’encouragement et de force aux amoureux de la terre. Il suffit que le couple Présidentiel sorte dans un champ et se met normalement à « déchirer le sol » pour déclencher une chaine des travaux champêtres dans son entourage jusqu’au bas niveau, tout le monde soutiendrait, comme ça a été le cas pour la colère de Bohoma.

Pour ma part, j’appelle tout le monde d’envisager la solution nette qui est la terre.

L’agriculture est étant le père du paysan, nous sollicitons l’appui des plus hautes autorités afin d’étendre et d’initier des telles opérations sur l’ensemble du territoire. Je salue déjà le dévouement des autorités dans ce domaine. Un peu plus ne nous fera pas du mal.

Pour une affluence vers la terre nourricière, nous sollicitons une l’implication personnelle du couple Présidentiel Idriss Déby Itno et Hinda Deby Itno.

Vive un Tchad grenier du monde.

Prenez soin de vous.
Rester chez vous.
Respectez les mesures barrières au #COVID19.

Avec Fatime Boukar Kossei, préfète du Batha

Facebook Comments
Mots clés

Articles Liés

Close